Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abbé Yves GROSJEAN


installation-yves-grosjean

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Rechercher

Le saint du jour

Le psaume du jour

 

 

27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 06:27



Famille Chrétienne, | 24/09/2014 | Par Sybille d’Oiron


"Les personnes âgées apportent la mémoire et la sagesse de l’expérience" rappelle le pape François dans son encyclique La joie de l'Évangile.
©T.GENTILE-REUTERS
Après les journées mondiales de la jeunesse, celle des fiancées, voici celle des personnes âgées – la bénédiction de la longue vie – prévue pour le dimanche 28 septembre. Organisée par le Conseil pontifical pour la famille, elle prévoit un programme ambitieux, trop peu suivi en France à ce jour, et qui répond aux préoccupations du Saint-Père.


Le grand jour, c’est dimanche prochain et ce sera une première. C’est en effet la première fois qu’une journée est spécifiquement consacrée au Vatican aux personnes âgées, sur un modèle similaire aux Journées mondiales de la jeunesse. Selon leur organisateur, Mgr Vincenzo Paglia, président du Conseil pontifical pour la famille, l’ambition est comparable au moins en durée.


Et le programme prévu par le Conseil pontifical pour la famille est ambitieux.


Tout d’abord, réunir des milliers de personnes âgées issues d’une vingtaine de pays différents – de l’Argentine au continent africain en passant par la Grande-Bretagne et les États-Unis – mais aussi nombre de leurs petits-enfants, pour manifester le lien vital qui les unit au sein de la famille, et leur rôle.


Dans l’Église, les personnes âgées ont notamment la mission de « transmettre la foi et d’aider les parents » mais aussi de « prier » et de « communiquer l’Évangile », souligne en effet Mgr Paglia. « La journée s’inspire du principe que le fait d’être âgé ne représente pas un naufrage, mais une vocation, explique-t-il avec enthousiasme. Dieu merci, les années de la vie se sont allongées. Grâce à cette journée, à mon avis, nous devrions donc réussir à attirer l’attention de tous sur l’importance de ce moment de l’existence humaine. La vieillesse doit être reconsidérée, [de même que] l’engagement [des personnes âgées] dans le monde et dans l’Église. »


Le 28 septembre, la place Saint-Pierre sera donc ouverte dès 7 h 30 pour une journée retransmise en mondovision de « Bénédiction de la longue vie », expression empruntée au pape Benoît XVI.


La matinée commencera par une série de témoignages, dont celui d’un couple de réfugiés chrétiens irakiens sur leur vie de grands-parents dans la guerre, et celui de personnes âgées ayant décidé de vivre ensemble pour vaincre la solitude.


Puis une messe en plein air, présidée par le Saint-Père à partir de 10 h 30, sera concélébrée par une centaine de prêtres âgés.


En France, quelles réactions ?


Quelles réactions dans les paroisses, diocèse et mouvements d’Église en France ? À la connaissance du Conseil pontifical pour la famille, les seuls groupes de Français sont d’initiative privée. Contactés, le Mouvement chrétien des retraités, comme la Société de Saint-Vincent-de-Paul, le diocèse de Paris, celui de Nanterre, mais aussi la direction nationale de la pastorale de la santé ou celle de la famille avouent avec regret s’être laissés surprendre par l’annonce de cette première journée mondiale organisée au Vatican à l’intention des personnes âgées. Aucun n’a donc prévu, au moins pour cette première fois, de voyages en groupe.


C’est bien ce que déplore Christiane, 65 ans, habitante des Hautes-Alpes qui, elle, a attrapé la balle au bond : « Je ne sais plus si c’est par Zenit, Famille Chrétienne, « le salon beige » ou d’autres blogs que j’ai appris la nouvelle. De mémoire, c’était au printemps et la journée était annoncée pour l’automne. J’ai tout de suite prévu d’utiliser notre voiture familiale pour emmener du monde à Rome. J’en ai parlé à ma paroisse, mais je me suis fait envoyer promener. J’ai donc guetté l’annonce de la date, puis j’en ai parlé à mes amis et j’ai réservé une chambre pour cinq femmes. Ça ne me suffit pas de voir ça à la télévision. J’étais à Rome pour la première Journée mondiale de la famille, pour le jubilé en 2000, pour les funérailles de Jean-Paul II. En dépit de mes soucis de santé et de mes cent kilos, je veux être là, je veux voir le pape François ! »


Pour le pape François, les personnes âgées sont « un trésor »


Que ce soit aux JMJ de Rio, dans son encyclique La Joie de l’évangile, à l’occasion du dernier Jeudi saint ou lors des messes à Sainte-Marthe, le Saint-Père n’a cessé d’alerter sur l’incroyable gâchis que constitue la mise à l’écart des personnes âgées par nos sociétés. Quelques extraits.


« Il est opportun d’écouter les jeunes et les personnes âgées. Les deux sont l’espérance des peuples. Les personnes âgées apportent la mémoire et la sagesse de l’expérience, qui invite à ne pas répéter de façon stupide les mêmes erreurs que dans le passé. » La Joie de l’évangile, § 108.


C’est, entre autres, aux personnes âgées que s’applique la « culture du déchet » dénoncée ainsi par le pape François : « Nous avons mis en route la “culture du déchet”. […] Il ne s’agit plus simplement du phénomène de l’exploitation et de l’oppression, mais de quelque chose de nouveau : avec l’exclusion est touchée, dans sa racine même, l’appartenance à la société dans laquelle on vit – on ne se situe plus alors dans les bas-fonds, ni dans sa périphérie, ou sans pouvoir, mais on est en dehors. Les exclus ne sont pas des “exploités”, mais des déchets, des “restes” ». La Joie de l’évangile, § 53.


« L'avenir d'un peuple, ce sont les personnes âgées et les enfants [qui représentent respectivement] la mémoire et la promesse, la paix et la joie. » Messe du 30 septembre à Sainte-Marthe.


« Les grands-parents sont le trésor de la société […]. C’est vrai que souvent la vieillesse n’est pas très belle. À cause des maladies qu’elle entraîne, et tout ça, mais la sagesse qu’ont les grands-parents est l’héritage que nous devons recevoir. Un peuple qui ne protège pas les grands-parents n’a pas d’avenir, parce qu’il n’a pas de mémoire, il a perdu la mémoire. » Homélie du 19 novembre 2013, à Sainte-Marthe.


Sybille d’Oiron

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse.bligny
commenter cet article

commentaires

LA PAROISSE

 

 

 

Le Blog de la paroisse est tenu par des laïcs, pour les actes de catholicité ou pour contacter

le secrétariat de la paroisse vous pouvez le faire au

03 80 20 10 41 et à l'adresse :

martine-germain@wanadoo.fr


:

   

 

Pour écrire au "blog", vous pouvez utiliser l'adresse suivante:


paroissebligny@yahoo.fr


Les annonces du mois :

 


SEPTEMBRE 2013

 

 


 

 

 

  •  

 

 

 

 

IMG_6445--2-.JPGC'est en vain qu'on cherche à remplacer Dieu. Rien ne saurait combler le vide de son abse

EVANGILE DU JOUR