Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abbé Yves GROSJEAN


installation-yves-grosjean

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Rechercher

Le saint du jour

Le psaume du jour

 

 

14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 05:02

Depuis le lundi 26 septembre, certains des manuscrits de Qumrân (ou de la mer Morte) sont disponibles en ligne sur le site du Israel museum de Jerusalem. Vieux de plus de 2000 ans, ces parchemins sont les copies les plus anciennes de la Bible hébraïque que nous possédons.

 

La Bible la plus vieille du monde publiée sur Internet

 

 

C’est un partenariat entre le musée national d’Israël et la firme américaine Google qui a rendu possible la mise en ligne des manuscrits de Qumrân (ou de la mer Morte). Lundi, ce sont cinq manuscrits, comprenant le livre d’Isaïe, qui ont été mis à disposition sur le site du Israel museum de Jerusalem. La technologie du site permet à la fois d’examiner dans le détail les rouleaux grâce à des photos haute résolution, et offre également la possibilité aux lecteurs de chercher un passage spécifique et de le traduire en anglais.

Acquis par l’Etat d’Israël entre 1947 (date de leur découverte à Qumrân, à environ 20 km de Jérusalem) et 1967, les manuscrits de la mer Morte représentent "une source primordiale pour le fondement des monothéismes", selon le musée. Le livre d’Isaïe est le plus ancien des manuscrits hébreux complets, datant environ de 125 avant notre ère, et constitue la seule copie intégrale d’un livre de la Bible hébraïque découverte à ce jour. L’histoire des manuscrits de Qumrân commence en 1947 lorsqu’un berger bédouin découvre dans une grotte de grandes jarres contenant des rouleaux de cuir enveloppés dans de la toile.

De 1947 à 1956, onze grottes contenant au total près de 3000 fragments vont être découvertes, mettant à jour des parchemins datant de 250 avant notre ère à 100 après notre ère et contenant les copies de la plupart des textes de la Bible hébraïque, à l’exception du livre d’Esther. Rédigés en araméen, ces parchemins qui représentent la source connue la plus ancienne du judaïsme et du christianisme ont probablement été compilés et mis à l’abri par une secte juive isolée, possiblement les Esséniens. "C’est la plus importante découverte du XXe siècle et nous allons la partager avec la technologie la plus avancée du XXIe siècle" s’est enthousiasmée la responsable du projet Pnina Shor.

Ci-dessous une vidéo du Isreal Museum :

 

Source : Le Monde des religions

Partager cet article

Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans Information
commenter cet article

commentaires

LA PAROISSE

 

 

 

Le Blog de la paroisse est tenu par des laïcs, pour les actes de catholicité ou pour contacter

le secrétariat de la paroisse vous pouvez le faire au

03 80 20 10 41 et à l'adresse :

martine-germain@wanadoo.fr


:

   

 

Pour écrire au "blog", vous pouvez utiliser l'adresse suivante:


paroissebligny@yahoo.fr


Les annonces du mois :

 


SEPTEMBRE 2013

 

 


 

 

 

  •  

 

 

 

 

IMG_6445--2-.JPGC'est en vain qu'on cherche à remplacer Dieu. Rien ne saurait combler le vide de son abse

EVANGILE DU JOUR