Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abbé Yves GROSJEAN


installation-yves-grosjean

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Rechercher

Le saint du jour

Le psaume du jour

 

 

21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 08:59

Pâques, un rendez-vous à l’épreuve du temps

Comme tous les ans, la messe chrismale s’est tenue dans une cathédrale comble, avec tous les prêtres du diocèse. Philippe Bruchot

 

À partir d’aujourd’hui et la célébration de la Cène, l’Église entame le triduum pascal. Une occasion pour les croyants de plonger dans les racines de leur foi.

 

Foule. Lors de sa traditionnelle « journée du pardon », la semaine dernière, 800 personnes se sont confessées à l’église Notre-Dame de Dijon. Échange. Vendredi, le groupe œcuménique de Dijon propose une proclamation commune de la résurrection à 20 h 30 au temple. Original. Demain, à 19 heures, un chemin de croix « grandeur nature » se tiendra entre Gissey-sous-Flavigny et Hauteroche.

 

Il s’agit sans doute de la célébration religieuse la plus suivie au monde. La fête de Pâques, qui célèbre pour les chrétiens la résurrection du Christ, intervient en conclusion du Carême, qui aura duré 40 jours.

Commencée dimanche dernier lors de la fête des Rameaux, la semaine sainte comporte différents temps forts pour les catholiques, à commencer par la messe chrismale de mardi dernier, qui a vu le rassemblement de tous les prêtres du diocèse à la cathédrale de Dijon.

Aujourd’hui, jeudi saint, nombre de paroisses de Côte-d’Or vont célébrer le dernier repas du Christ. Certains prêtres vont reproduire le geste du lavement des pieds, un signe d’humilité qui suit l’enseignement de Jésus : « Que celui qui veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur. »

La veillée pascale et ses symboles

Demain, vendredi saint, est traditionnellement un jour de jeûne, les fidèles qui le souhaitent participeront à un chemin de croix, composé de quatorze stations commémorant chaque scène conduisant à la crucifixion du Christ.

Le temps fort qui clôt ce triduum est la veillée pascale de samedi soir. On retrouve de nombreux temps qui correspondent à des symboliques bien précises. Avant l’entrée solennelle, le prêtre bénit le feu sur lequel est allumé le cierge pascal. C’est sur ce dernier que les fidèles allument leurs petits cierges. Cette lumière est le symbole du Christ qui sort des ténèbres.

La liturgie de la parole, bien plus étoffée qu’un dimanche ordinaire, comprend sept lectures de l’Ancien Testament, même si la liturgie recommande d’en lire « au moins trois ». Le récit de la Création et celui du passage de la Mer Rouge sont régulièrement choisis.

Dans ce dernier texte ainsi que dans celui du sacrifice d’Abraham, on évoque l’agneau pascal. Ce symbole représente à la fois l’animal sacrifié à la place d’Isaac (le fils d’Abraham, Ndlr) mais aussi la mort de Jésus en croix. L’un des termes qui désigne ce dernier est d’ailleurs « l’agneau de Dieu ».

C’est au moment du chant du Gloire à Dieu que les cloches, muettes à partir d’aujourd’hui, vont se remettre à sonner. Lors de la liturgie baptismale, on retrouve évidemment le symbole de l’eau. C’est à ce moment que les catéchumènes (voir encadré) sont baptisés.

L’assemblée reçoit également une aspersion d’eau bénite. Une bénédiction solennelle clôt la veillée. Le thème de la victoire sur la mort, omniprésent, est aussi le symbole d’un « nouveau départ » pour les chrétiens.

Nicolas Rouillard

Source : Le Bien Public

Partager cet article

Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans Presse
commenter cet article

commentaires

LA PAROISSE

 

 

 

Le Blog de la paroisse est tenu par des laïcs, pour les actes de catholicité ou pour contacter

le secrétariat de la paroisse vous pouvez le faire au

03 80 20 10 41 et à l'adresse :

martine-germain@wanadoo.fr


:

   

 

Pour écrire au "blog", vous pouvez utiliser l'adresse suivante:


paroissebligny@yahoo.fr


Les annonces du mois :

 


SEPTEMBRE 2013

 

 


 

 

 

  •  

 

 

 

 

IMG_6445--2-.JPGC'est en vain qu'on cherche à remplacer Dieu. Rien ne saurait combler le vide de son abse

EVANGILE DU JOUR