Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abbé Yves GROSJEAN


installation-yves-grosjean

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Rechercher

Le saint du jour

Le psaume du jour

 

 

1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 05:56

À Cuba, le « Líder Máximo » a finalement rencontré le « Pontifex maximus »

Jusqu’au dernier moment, les vaticanistes se sont demandé si Benoît XVI allait – oui ou non – rencontrer Fidel Castro. Finalement, la rencontre a bien eu lieu mardi 29 mars 2012, à la nonciature apostolique de la Havane. Retrouvez le contenu de la chronique hebdomadaire sur RCF de Samuel Pruvot, rédacteur en chef Actualités de Famille Chrétienne.
Zoom
© Osservatore Romano - REUTERS

Vêtu d’un survêtement noir, Fidel Castro a posé un tas de questions à Joseph Ratzinger, notamment sur son travail de pape et sur le renouveau liturgique… De la même génération, les deux hommes incarnent des engagements aux antipodes. D’un côté : le révolutionnaire en armes qui s’est emparé du pouvoir au nom du peuple en 1959 ; de l’autre un jeune théologien discret qui, à la même époque, enseigne à l’université de Bonn. Plus tard, le même Ratzinger dénoncera la théologie de la Libération et ses dérives marxistes…

L’un est devenu le successeur de saint Pierre en 2005 – premier pape allemand depuis un millénaire – l’autre a quitté le pouvoir en 2006 pour raisons de santé… D’un côté le Pontifex maximus et de l’autre le « Líder Máximo »… C’est Fidel Castro qui a demandé à voir le pape. Pour quelle raison ? On imagine que le vieux dictateur malade avait laissé à son frère le soin de négocier les affaires en cours avec le Vatican : la liberté religieuse, le sort des prisonniers politiques, etc.

 

« Une nuit, Castro me posa des questions sur la Bible »

Il ne lui restait donc rien d’autre que la politesse, la curiosité ou les souvenirs. Souvenirs de ses rencontres avec Jean-Paul II, à Rome en 1996 et à Cuba en 1998. Nostalgie de son enfance chrétienne peut être… J’ai eu la chance de recueillir ce témoignage de la bouche même du cardinal Etchegaray, émissaire secret de Jean-Paul II auprès de Castro.« Une nuit, Castro me posa des questions sur la Bible jusqu’à 2 heures du matin. Il me demanda aussi comment on fabriquait les saints. Il évoqua avec affection sa mère, une Créole qui allumait des cierges devant l’image de la Vierge. »

Au soir de sa vie, Castro a peut-être voulu rallumer la foi de son enfance noyée dans ses folies révolutionnaires… Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Et commencer sa révolution chrétienne.

Samuel Pruvot

Source : Famille Chrétienne

Partager cet article

Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans Benoît XVI
commenter cet article

commentaires

LA PAROISSE

 

 

 

Le Blog de la paroisse est tenu par des laïcs, pour les actes de catholicité ou pour contacter

le secrétariat de la paroisse vous pouvez le faire au

03 80 20 10 41 et à l'adresse :

martine-germain@wanadoo.fr


:

   

 

Pour écrire au "blog", vous pouvez utiliser l'adresse suivante:


paroissebligny@yahoo.fr


Les annonces du mois :

 


SEPTEMBRE 2013

 

 


 

 

 

  •  

 

 

 

 

IMG_6445--2-.JPGC'est en vain qu'on cherche à remplacer Dieu. Rien ne saurait combler le vide de son abse

EVANGILE DU JOUR