Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Abbé Yves GROSJEAN


installation-yves-grosjean

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Rechercher

Le saint du jour

Le psaume du jour

 

 

29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 05:07

Adoration du St Sacrement aux JMJ

2 millions de jeunes en silence devant le Corps de Notre-Seigneur - le calme après la tempête. Cette courte vidéo (11mn23) se termine par la consécration des jeunes au Sacré-Coeur par le Vicaire du Christ :

Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans JMJ 2011 MADRID
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 18:02

« De toutes les nations faites des disciples » : thème de la JMJ 2013
ROME, Mercredi 24 août 2011 (ZENIT.org)– « Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples » (cf. Mt 28, 19) : ce sera le thème des prochaines JMJ en 2013 au Brésil, à Rio de Janeiro.

Benoît XVI l’a annoncé au cours de l’audience générale de ce matin, à Castel Gandolfo : comme c’est la coutume lors de l’audience qui suit un voyage international, Benoît XVI a aussi proposé un bilan de la JMJ de Madrid, « inoubliable » et pleine « d’émotion » (cf. ci-dessous les « Documents », pour le texte intégral en français).

Les prochaines JMJ auront lieu du 18 au 23 juillet 2013 à Rio de Janeiro et elles seront placées sous le signe de la mission avec cette parole du Christ : « Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples ».

En 2012, le Dimanche des Rameaux, le thème de la journée, célébrée dans les diocèses du monde, est tiré de l’épître de Saint Paul aux Philippiens : « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ».

Le pape y a vu des « journées extraordinaires », un « don précieux qui permet d’espérer pour l’avenir de l’Église ».

Il a confié son émotion à la vue de ces centaines de milliers de jeunes de 193 pays venus vivre une « formidable expérience de fraternité », de « rencontre avec le Seigneur », une « vraie cascade de lumière ».

Le pape n’a pas manqué d’exprimer ses remerciements à « ceux qui ont travaillé à l’organisation des JMJ » et pour « l’accueil chaleureux » des souverains d’Espagne et par le pays.

Passant en revue chaque étape de son séjour à Madrid, le pape a rappelé « l’enthousiasme des jeunes » lors de la cérémonie d’accueil, jeudi soir, place de Cibeles, ses rencontres au monastère de l’Escurial avec les jeunes religieuses et les professeurs universitaires, le Chemin de croix, la messe avec les jeunes séminaristes à la cathédrale de Madrid, la rencontre avec les porteurs de handicap, la veillée de prière, la messe finale, la rencontre avec les volontaires.

A propos des vocations sacerdotales et à la vie consacrée à Dieu, le pape a dit sa confiance «qu’à Madrid aussi le Seigneur a frappé à la porte du cœur de nombreux jeunes pour qu’ils le suivent avec générosité dans le ministère sacerdotal ou dans la vie religieuse ».

A propos de la veillée et de la messe , le pape a souligné le recueillement et l’enthousiasme : « La Veillée de prière, le soir, et la grande célébration eucharistique de conclusion du jour suivant ont été deux moments très intenses: le soir, une multitude de jeunes en fête, qui n’a pas du tout reculé devant la pluie et le vent, est restée en adoration silencieuse devant le Christ présent dans l’Eucharistie, pour le louer, lui rendre grâce, lui demander aide et lumière; et ensuite, le dimanche, les jeunes ont manifesté leur exubérance et leur joie de célébrer le Seigneur dans la Parole et dans l’Eucharistie, pour s’insérer toujours plus en Lui et renforcer leur foi et leur vie chrétienne. »

Aux pèlerins de langue française, le pape a confié : « Au cours de mon voyage apostolique à Madrid, j’ai rencontré avec joie et espérance des centaines de milliers de jeunes venus du monde entier. J’ai fait l’expérience de leur enthousiasme et de leur désir de s’orienter vers la vérité la plus profonde, celle que Dieu nous a donné de connaître dans le Christ. Puissent tous ces jeunes demeurer fidèles à leur engagement d’enraciner leur vie en lui ! Bon pèlerinage à tous ! »

Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans JMJ 2011 MADRID
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 05:43

JLes chiffres sont publiés par L’Osservatore Romano : coût de 50.482.621 euro, couverts uniquement par les jeunes, les diocèses, et les 165 sponsors. Les dépenses ont été couvertes à 70 % par les pèlerins, et à hauteur de 30 %, par les dons : aucune contribution n’est arrivée du gouvernement espagnol ou des administrations locales.

  • 31, 5 millions d’euros ont été apportés par les inscriptions
  • 16, 5 millions par les sponsors
  • 2, 4 millions par des dons privés.

Côté dépenses :

  • 12, 2 millions ont été affectés à l’organisation des principaux événements, (Plaza Cibeles, aéroport de Cuatro Vientos)
  • 5, 5 millions couvrent les dépenses générales de secrétariat et d’accueil des pèlerins
  • 4, 7 millions pour les mochillas, les sacs à dos
  • 7, 2 millions d’euros ont été affectés aux infrastructures
  • 4, 2 millions d’euros aux programmes culturels et au guide du pèlerin
  • 1, 2 million pour la sécurité et quasi 4 millions pour les « volontaires ».
  • 2.500 euros ont été affectés aux interventions sanitaires.

Les « tickets restaurant » ont enregistré des « rentrées impensables au mois d’août, généralement un mois “mort” ». On estime à plus de 100 millions d’euros les bénéfices pour les commerçants et restaurateurs, soit un montant 4 fois supérieur à ceux réalisés en 2010 pour la même période. Avec la TVA, l'Etat espagnol n'est pas en reste.

Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans JMJ 2011 MADRID
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 05:42

C'est ce que pense un journaliste de Témoignage Chrétien, qui écrit sur son blog:

"En préférant les protestataires ou jeunes, une certaine presse est passé à côté du rassemblement madrilène. [...] On ne parlera pas ici de la presse catholique très mobilisée - 6 reporters pour La Croix  - et qui a fait son travail. Leurs collègues de la presse non-religieuse ont globalement failli. Journaux, radios, télés et agences (exemple avec l'AFP) ont relayé de manière surréaliste les manifestations d'opposants à la venue du pape. Comment peut-on braquer ses caméras sur une souris lorsqu'on fait face à une horde d'éléphants ? Les raisons sont plurielles.

1-L'incompétence

Dans nombre de rédactions, aucun journaliste n'est spécialisé dans le fait religieux. Personne ne prépare, personne ne se forme et, à l'arrivée, personne ne comprend le phénomène social, complexe certes, mais majeur du religieux. [...] Du coup, les rédactions se sont contentées des dépêches de l'AFP, écrites par le journaliste de service, qui ne fait pas toujours la différence entre une mitre et un képi. [...] Et quand un grain de sable fait grincer l'organisation, les rédacteurs en chef flairent l'aubaine. Voici comment la manif de laïcs, apparemment facile à comprendre, passe de l'encadré de bas de page au titre principal. Et dans les flash radios, il n'est plus question que des slogans antipapes. Au final, le lecteur-auditeur n'est pas plus avancé sur les motivations spirituelles des JMJistes.

2-L'attrait du neuf

Les JMJ sont devenues dans le jargon professionnel un « marronnier ». Organisé tous les deux ans, ce genre d’événement tant à devenir routinier. [...] Aussi, l'idée de voir des foules (pourtant considérables) autour du pape a pu paraître à certains comme un non-événement, du déjà-vu. [...] Des pancartes « Non au pape » ont réveillé l'attrait du scandale et permis de « traiter le sujet »... en passant à côté. [...]

3-La mauvaise foi

Brocarder le pape est un sport très pratiqué dans les rédactions. Quoi qu'il dise ou fasse [...], il est de bon ton de critiquer Benoît XVI, chef d'une tribu hautement ringarde. On peut comprendre que l’exégèse des encycliques soit un genre un peu ardu à l'heure du roi twitter. Mais sur la question du financement de la fête madrilène, il y avait mieux à faire que de relayer – sans enquêter – les propos des opposants. [...] 

En d'autres temps, nous aurions développé dans un tel exposé un joli chapitre sur l'incompétence légendaire de l’Église catholique à communiquer auprès des médias. On ne fournira pas ici cette excuse à l'indigence journalistique. Car le bureau de presse mis en place par l’Église de France était bien en place, avant et pendant les JMJ, sur internet comme à Madrid, pour aider les reporters à raconter ce qui se passait et non les à-côtés. Des efforts mal récompensés. [...] Bien sûr, les médias ici en cause ont peu apprécié ces critiques. Invité par Europe 1 lundi 22 juin (2) pour évoquer la « paranoïa des cathos », le blogueur Koz a pu apprécier, à ses dépens, l'agressivité d'interlocuteurs dont la bêtise n'avait d'égal que l'incompétence. Ne pas laisser parler plus de deux phrases le dépositaire d'une idée n'est, hélas, plus l'apanage des talk-show télévisés de Ruquier et compagnie..."

Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans JMJ 2011 MADRID
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 05:41
Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans JMJ 2011 MADRID
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 04:20



Les 150 jeunes pèlerins ont retrouvé Dijon après dix jours passés à Madrid. Photo N. R.

Les 150 jeunes pèlerins ont retrouvé Dijon après dix jours passés à Madrid. Photo N. R.

Partis de Madrid dimanche, les cent cinquante pèlerins dijonnais ayant participé aux ­Journées mondiales de la jeunesse sont arrivés hier à ­Dijon. Fatigués mais ­enchantés.

«On n’a pas dormi de la nuit, je suis crevé mais si je peux y retourner un jour, j’irai sans hésiter ! » Thibault, 19 ans, vient de sortir du car qui est arrivé hier à Dijon en provenance de Madrid. Comme les autres jeunes du diocèse dispersés dans les trois cars, il revient des Journées mondiales de la jeunesse en Espagne où il a passé dix jours. Et les souvenirs sont encore vivaces.

« L’orage qui nous est tombé dessus pendant la veillée de samedi était plutôt bienvenu car on mourait de chaud depuis des heures. En revanche, nous étions placés dans une zone éloignée des écrans géants, ce qui ne nous a pas empêchés de profiter de l’ambiance ! », lance Myriam, 17 ans, sœur de Thibault.

Dans les petits groupes de jeunes qui viennent de descendre des cars, on échange des mots en espagnol appris sur place, on prend les dernières photos, on donne de franches accolades avant de se quitter. Autant d’amitiés tissées pendant ces dix jours.

« Les Espagnols ont été super accueillants, ils étaient très contents qu’on soit là. ­Samedi, à Cuatro Vientos, les jeunes chantaient et ­dansaient sur des chansons de leurs pays respectifs », ­raconte Jean, sac au dos.

« Je vais vite aller prendre une douche ! », s’exclame une jeune fille, visiblement éprouvée par les conditions un peu spartiates des deux derniers jours. Deux jours où les jeunes ont subi de fortes chaleurs, souffert de la soif, essuyé un orage, acclamé le Pape et peu, voire pas, dormi…

« Là-bas, les organisateurs parlaient de plus de deux millions de personnes rassemblées à Cuatro Vientos. Vu le nombre de jeunes, c’est incroyable, miraculeux qu’il n’y ait eu aucun incident », indique le père Raphaël Clément, qui a été interviewé samedi par Stéphane Bern pour la ­radio RTL.

Clara, le médecin du groupe, n’a eu à déplorer que de petits bobos et malaises dans le groupe. À côté d’elle, le père Louis de Raynal, qui fait ses adieux aux jeunes, a été « fasciné » par les temps de silence respecté par « plus de deux millions de jeunes ». Plusieurs jeunes s’apprêtent à économiser « pendant deux ans pour partir aux Journées mondiales de la jeunesse de Rio en 2013 ».

Source : Le Bien Public

 

Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans JMJ 2011 MADRID
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 04:18

Le bilan des JMJ par les jeunes : témoignages « à chaud » récoltés dans les bus lors du retour :

Bérengère : Au cœur des JMJ, j’ai pu discuter avec des adultes handicapés, des espagnols, brésiliens, coréens… Tous réunis autour du Christ, il n’y avait plus de barrières entre nous.

 

Pauline : Un flash ? le rassemblement à Cuatro Vientos, une foule immense et infinie ; ça fait presque peur. Mais franchement, rassembler des gens du monde entier pour célébrer Dieu, c’est beau.

 

Marion : Un sourire et la joie toujours présents sur les visages des jeunes du monde entier, malgré l’attente, la foule, l’orage, la fatigue… ça permet de garder la pêche et d’avancer tous ensemble.

 

France : Ah, pour moi, c’est le concept même des JMJ et le fait de le vivre qui m’a le plus marqué : la capacité qu’a une religion de rassembler des millions de jeunes du monde entier pour simplement vivre un temps fort ensemble relève presque du merveilleux.

 

Hugo : Un magnifique samedi soir avec le pape et tous les JMJistes. Malgré un superbe orage, les jeunes voulaient encore et encore prier et chanter.

 

Lire la suite et tous les articles écrits pendant le séjour à Madrid - de nombreuses photos à voir  !

http://jmjdijon2011.over-blog.com/article-22-aout-2011-reactions-a-chaud-des-jmjistes-sur-le-chemin-de-retour-82232038.html

lire aussi :

http://www.bienpublic.com/grand-dijon/2011/08/23/jmj-les-dijonnais-sont-rentres

http://www.dijonscope.com/015025-souvenirs-d-un-dejeuner-avec-le-pape-nbsp

Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans JMJ 2011 MADRID
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 06:59

Souvenirs d'un déjeuner... avec le pape !

Une heure à la table du pape : pour un jeune catholique, l'expérience est de celles qui laissent des marques indélébiles... Originaire de Dijon, Olivier Richard, 25 ans et volontaire pour l'organisation des Journées mondiales de la jeunesse 2011 à Madrid (2011), a vécu son rêve vendredi 19 août 2011 à l'heure du déjeuner. Pour dijOnscOpe, il livre ses impressions sur cet échange avec le Souverain pontife, Benoït XVI...

Olivier Richard, bonjour. Que représente le pape dans votre quotidien de jeune catholique ?

"Le pape Benoît XVI est tout d'abord le garant de l'unité de l'Eglise. Il en est le chef, bien sûr, mais pas en tant que dictateur qui impose ses règles : plutôt en tant que serviteur de l'institution. Son surnom est d'ailleurs "le serviteur des serviteurs"... Au quotidien, il est ma référence. Quand il prononce des discours ou écrit des encycliques, je les suis : c'est la référence de ce que dit l'Eglise.

Suivez-vous systématiquement les directions qu'il trace ou gardez-vous une part de libre-arbitre dans vos choix ?

Lui-même le dit : l'intelligence est très importante pour s'approprier sa foi. Et même si je viens d'une famille catholique, je pense qu'à tout moment, chaque personne qui veut croire a besoin de se réapproprier sa foi. Oui, l'on peut apprendre un certain nombre de choses mais à un moment donné, je décide, moi, de croire. Et si je décide de croire, j'ai besoin que mon intelligence comprenne. Il faut parfois avoir un oeil critique : qu'est-ce que ce message veut dire ? Qu'est-ce que j'entends ? Qu'est-ce que je comprends ? Nous avons besoin de cette réflexion pour avancer : il ne s'agit pas d'absorber tout ça bêtement ; il faut faire que les choses soient siennes pour que le message soit ancré.

Vous avez été volontaire pour l'organisation des Journées mondiales de la jeunesse 2011 (JMJ) à Madrid pendant un an : pourquoi ce choix ?

Je venais de terminer mes études et avais envie de donner un an pour les autres car la foi m'anime et, non seulement donne du sens à ma vie mais donne également du sens à la manière dont je suis avec les gens et dont je perçois les choses au quotidien. Après cette première motivation, j'ai été attiré par le fait qu'aux JMJ, si nous avons tous la même foi, il existe des manières très différentes de l'exprimer suivant les pays et même à l'intérieur d'un pays entre les mouvements sensibles ou plus intellectuels... J'avais envie de vivre cette rencontre et j'ai alors pensé que ce projet d'organisation pouvait apporter beaucoup à ma foi.

C'est ce statut de volontaire qui, par tirage au sort, vous a permis de déjeuner avec Benoît XVI vendredi 19 août 2011...

Un garçon et une fille de chaque continent ont été tirés au sort parmi les volontaires et j'ai appris la bonne nouvelle me concernant alors que j'étais en voyage de noces, après mon mariage le 15 juillet 2011 ! A partir de là, ma mission de volontaire n'a pas changé aux JMJ : je n'ai pas tout laissé tombé du jour au lendemain...

Dans quel cadre ce déjeuner a-t-il eu lieu ?

Nous étions à la nonciature, c'est-à-dire l'ambassade du Saint-Siège en Espagne, en compagnie du cardinal de Madrid et des douze volontaires choisis pour déjeuner avec le pape. Un cadre assez intime, en somme. Lors de son arrivée, le pape nous a salué dans nos différentes langues et nous nous sommes immédiatement mis à table... pour une heure !

Autour de quels sujets a tourné la discussion ?

Il a d'abord manifesté une sympathie sincère et un grand intérêt pour nos vies de jeunes. Certains ont ensuite évoqué la question des réseaux sociaux et il a immédiatement rebondi en disant que le message de l'Eglise, bien que millénaire devait toujours être actualisé ; et que si d'autres moyens de communication apparaissaient, comme Twitter et Facebook, il fallait les utiliser.

Lors du repas, Benoît XVI a également insisté sur le fait que le monde avait besoin d'engagement. Engagement en tant que couple dans une société où se marier ne veut plus dire grand chose, mais également engagement dans l'Eglise, dans des associations, dans la société... Il a vraiment insisté sur le fait que le monde avait besoin de gens engagés. Parfois, en effet, il faut faire des choix qui engagent et c'est comme cela que l'on donne du goût à sa vie - aussi bien par rapport à soi que par rapport aux autres.

De sa personnalité ou de son discours, qu'est-ce qui vous a le plus touché chez Benoît XVI, que l'on ne perçoit pas forcément derrière un écran de télévision ?

Benoît XVI est quelqu'un qui a un regard très pénétrant quand il vous pose des questions. On voit qu'il est vraiment intéressé. J'ai d'ailleurs eu la chance, le jour suivant, à la messe d'envoi, d'apporter avec ma femme le pain de l'eucharistie : il nous a tout de suite adressé la parole en français, preuve qu'il se rappelait bien de la veille ! Voilà vraiment quelqu'un d'humble et d'humain. Il l'a dit lui même quand il a été élu pape : "Jean-Paul II était très médiatique ; je suis l'humble travailleur de la vigne du Seigneur". S'il est moins charismatique que son prédécesseur, son message et son humanité n'en sont pas moins profonds.

A titre personnel, que retirez-vous de cette expérience ?

Il est peut-être trop pour dire si cela m'a changé dans ma foi mais une chose est sûre : elle est quelque chose de profond dans une personne, un long processus. Il y a une conviction intérieure, une manière de voir les choses, une manière d'appréhender la vie... Bien sûr, certains moments permettent d'être confortés dans sa foi et les jeunes qui sont venus aux JMJ ont été touchés par le pape. Mais ils venaient pour quelque chose de plus profond, qui est la foi. Pour reprendre ce que Jean-Paul II disait aux JMJ quand les gens venaient pour son charisme : "Le Christ, le Christ, le Christ !". Bien sûr, les gens sont venus voir le pape mais ils sont surtout venus ici pour donner un sens à leur vie. L'essentiel est dans cette foi que les gens sont venus chercher. Donc oui, la rencontre était forte mais dans le fond, ce n'est pas ça qui change notre manière d'être, même si on se sent peut-être encore plus porteurs du message après une telle expérience...".

Source : Dijonscope
Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans JMJ 2011 MADRID
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 06:01


C'est le chiffre dévoilé par le président de la  Chambre de commerce de Madrid et de la Confédération des entrepreneurs de Madrid, Arturo Fernandez. Ce bénéfice tient compte des retombées sur les revenus des hôtels, des transports, des commerces madrilènes.

La vente de 3 millions de tickets de repas aux pèlerins a engendré 22,5 millions d'euros de bénéfices. A quoi s'ajoutent les restaurants qui n'avaient pas signé d'accord avec l'organisation des JMJ. Si le secteur des « Loisirs nocturnes » n'a pas enregistré de revenus supplémentaires, les cafés et les théâtres ont attiré les pèlerins. Le taux d'occupation des hôtels, habituellement de 40 % à cette période de fin août, atteignait les 70 % pendant la durée des JMJ.

Les cathophobes qui dénonçaient le "coût" de la visite du Pape vont-ils formuler des excuses ?

Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans JMJ 2011 MADRID
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 05:52

Avec l'aimable autorisation de KTO - ktotv.com
Repost 0
Published by paroisse.bligny - dans JMJ 2011 MADRID
commenter cet article

LA PAROISSE

 

 

 

Le Blog de la paroisse est tenu par des laïcs, pour les actes de catholicité ou pour contacter

le secrétariat de la paroisse vous pouvez le faire au

03 80 20 10 41 et à l'adresse :

martine-germain@wanadoo.fr


:

   

 

Pour écrire au "blog", vous pouvez utiliser l'adresse suivante:


paroissebligny@yahoo.fr


Les annonces du mois :

 


SEPTEMBRE 2013

 

 


 

 

 

  •  

 

 

 

 

IMG_6445--2-.JPGC'est en vain qu'on cherche à remplacer Dieu. Rien ne saurait combler le vide de son abse

EVANGILE DU JOUR